L’Odyssée des jeux d’échecs (Jean-Louis Cazaux)

29,00

Zoom sur une période où les jeux d’échecs se diversifiaient, traversant l’Eurasie de part en part, passant par la Chine, l’Inde et le Sud-Est asiatique, bien avant d’atteindre le Japon. L’Europe les découvrira en dernier, par un itinéraire pour le moins surprenant : Bagdad, Égypte, Maghreb, Cordoue puis finalement l’Espagne chrétienne à l’approche de l’an mil. Ces échecs arabes resteront presque inchangés pendant cinq siècles encore avant que l’imprimerie nouvelle parvienne à imposer la réforme de quelques joueurs valenciens fuyant l’Inquisition dans toute l’Europe. Ces échecs « occidentaux » que nous connaissons nous viennent bien des Arabes, qui les tenaient des Persans. Alors, pour donner une première impression de la richesse de cet œuvre monumentale, Praxeo et Jean-Louis Cazaux vous offrent le chapitre du shatranj arabe, à qui nos échecs européens doivent tout, ou presque.

1 en stock

Catégorie :

Zoom sur une période où les jeux d’échecs se diversifiaient, traversant l’Eurasie de part en part, passant par la Chine, l’Inde et le Sud-Est asiatique, bien avant d’atteindre le Japon. L’Europe les découvrira en dernier, par un itinéraire pour le moins surprenant : Bagdad, Égypte, Maghreb, Cordoue puis finalement l’Espagne chrétienne à l’approche de l’an mil. Ces échecs arabes resteront presque inchangés pendant cinq siècles encore avant que l’imprimerie nouvelle parvienne à imposer la réforme de quelques joueurs valenciens fuyant l’Inquisition dans toute l’Europe. Ces échecs « occidentaux » que nous connaissons nous viennent bien des Arabes, qui les tenaient des Persans. Alors, pour donner une première impression de la richesse de cet œuvre monumentale, Praxeo et Jean-Louis Cazaux vous offrent le chapitre du shatranj arabe, à qui nos échecs européens doivent tout, ou presque.

29,00

DISPONIBLE EN MAGASIN
ou Commande rapide en ligne avec retrait au magasin

UGS : 4706 Catégorie :

Description

Zoom sur une période où les jeux d’échecs se diversifiaient, traversant l’Eurasie de part en part, passant par la Chine, l’Inde et le Sud-Est asiatique, bien avant d’atteindre le Japon. L’Europe les découvrira en dernier, par un itinéraire pour le moins surprenant : Bagdad, Égypte, Maghreb, Cordoue puis finalement l’Espagne chrétienne à l’approche de l’an mil. Ces échecs arabes resteront presque inchangés pendant cinq siècles encore avant que l’imprimerie nouvelle parvienne à imposer la réforme de quelques joueurs valenciens fuyant l’Inquisition dans toute l’Europe. Ces échecs « occidentaux » que nous connaissons nous viennent bien des Arabes, qui les tenaient des Persans. Alors, pour donner une première impression de la richesse de cet œuvre monumentale, Praxeo et Jean-Louis Cazaux vous offrent le chapitre du shatranj arabe, à qui nos échecs européens doivent tout, ou presque.

Editions Praxeo

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’Odyssée des jeux d’échecs (Jean-Louis Cazaux)”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *