   Comprendre les finales/John Nunn

30,00

Aux échecs, la fin de partie, ou « finale », est une phase connue comme délicate. Une erreur y est souvent fatale, et l’on peut facilement voir s’envoler l’avantage durement acquis dans l’ouverture ou en milieu de partie, anéantissant parfois les fruits d’heures d’efforts.
À l’inverse, si l’on joue bien les finales, on convertira plus souvent un avantage en gain, on sauvera des parties mal engagées et, si l’on fait de la compétition, on verra naturellement grimper son classement Elo en conséquence. Et l’étude des finales a d’autres bénéfices, au premier rang desquels se trouve une amélioration globale de la compréhension du jeu.

4 en stock

Catégorie :

Aux échecs, la fin de partie, ou « finale », est une phase connue comme délicate. Une erreur y est souvent fatale, et l’on peut facilement voir s’envoler l’avantage durement acquis dans l’ouverture ou en milieu de partie, anéantissant parfois les fruits d’heures d’efforts.
À l’inverse, si l’on joue bien les finales, on convertira plus souvent un avantage en gain, on sauvera des parties mal engagées et, si l’on fait de la compétition, on verra naturellement grimper son classement Elo en conséquence. Et l’étude des finales a d’autres bénéfices, au premier rang desquels se trouve une amélioration globale de la compréhension du jeu.

30,00

DISPONIBLE EN MAGASIN
ou Commande rapide en ligne avec retrait au magasin

UGS : 15985 Catégorie :

Description

Aux échecs, la fin de partie, ou « finale », est une phase connue comme délicate. Une erreur y est souvent fatale, et l’on peut facilement voir s’envoler l’avantage durement acquis dans l’ouverture ou en milieu de partie, anéantissant parfois les fruits d’heures d’efforts.
À l’inverse, si l’on joue bien les finales, on convertira plus souvent un avantage en gain, on sauvera des parties mal engagées et, si l’on fait de la compétition, on verra naturellement grimper son classement Elo en conséquence. Et l’étude des finales a d’autres bénéfices, au premier rang desquels se trouve une amélioration globale de la compréhension du jeu.

Le souci, c’est que cette étude paraît souvent aride et que la théorie des finales est si riche qu’on ne sait pas forcément par quel bout l’aborder. Aussi, ne risque-t-on pas de perdre du temps à examiner en détail des positions que l’on ne rencontrera sans doute jamais ?

 


Seul un auteur qui maîtrise parfaitement son sujet
saura à la fois :

  • guider le lecteur dans les méandres des finales en sélectionnant les thèmes essentiels que l’on retrouve souvent en pratique
  • illustrer chacun de ces thèmes d’exemples mémorables
  • organiser le matériel de manière à vraiment faciliter l’étude des finales.

Or, John Nunn est à la fois un très fort grand maître, un spécialiste des finales et un grand auteur de livres d’échecs. Il a écrit ce livre dans « un objectif précis : donner sous forme compacte ce qu’il est essentiel de savoir sur les finales ». Vous y trouverez 100 sujets clés, utiles pour le jeu en tournoi, qui forment un cours complet et vivant sur les finales. Le seul prérequis est de connaître les règles du jeu et les mats élémentaires, mais même de très bons joueurs amélioreront leur jeu à la lecture de ce livre.

Lire Comprendre les finales dans l’ordre proposé par l’auteur et revenir au chapitre correspondant chaque fois que l’on joue une finale est l’une des meilleures façons de devenir un expert en finale !

 


Docteur en mathématique et grand maître, John Nunn est une des figures les plus respectées du monde des échecs. Membre du top niveau mondial durant presque 20 ans, il a remporté 4 médailles d’or aux Olympiades. En 2004, 2007 et 2010, John Nunn a été sacré Champion du monde des solutionnistes. Plusieurs de ses livres ont remporté le prix du « Livre de l’année » dans différents pays.

Informations complémentaires

Poids 0.000 kg

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “   Comprendre les finales/John Nunn”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *